L’homme ne veut plus avancer

20131017-181616.jpg
On n’y pense pas, mais toutes les artères de villes sont congestionnées de voiture et autres camions qui font la file pendant des heures. Et aprés des heures de ce lent processus migratoire vers leurs foyers, beaucoup s’arrêtent effectivement dans leur salle de sport pour pédaler sur un vélo fixe rivé au sol ou courir sur un tapis. Un peu comme si l’homme du XXIème,siècle avait renoncé à avancer. L’homme était nomade, il est devenu sédentaire et maintenant il semble fixé. C’est fou, non ?

Publicités